Présence adventice

Les principales sources de présence adventice (PA) se classent en 4 catégories1 :

  1. Les impuretés des semences;
  2. La pollinisation croisée;
  3. Les volontaires et leur persistance;
  4. Les pratiques d'entreposage, de récolte et de culture.

L'importance relative de chaque source de contamination dépend des cultures et du type d'agriculture.

À cet égard, depuis quelques années des conférences internationales se sont tenues sur cette thématique. Celles-ci tentaient :

  • d'élucider l'ensemble des paramètres nécessaires à l'établissement d'une bonne coexistence entre les différents types d'agriculture;
  • de mettre en commun les données scientifiques et techniques les plus récentes sur des études de cas réalisées sur ce thème.

Les conférences bisannuelles GMCC « Coexistence between genetically modified (GM) and non GM based agricultural supply chain s » offrent des présentations sur quelques cas dignes de mention.

La présence adventice risque ainsi de devenir un enjeu de commercialisation et d'accès aux marchés dans les secteurs des semences, des grains, des oléagineux et des cultures spéciales.

… au Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada, en collaboration avec la Commission canadienne des grains et l'Agence canadienne d'inspection des aliments, a entrepris, en 2004, l'analyse des répercussions de la présence adventice de cultures GM dans les chaînes de valeur des céréales, des oléagineux et des cultures spéciales. Le but de cette analyse était d'aider à l'élaboration d'une perspective intégrée du gouvernement et de l'industrie sur la présence adventice.2