Dans les dernières années, le secteur des biotechnologies s’est aussi diversifié pour laisser une plus grande place au développement des bioproduits. Nos économies font face à de multiples défis liés au développement durable : croissance démographique; changements climatiques; forte croissance de la demande énergétique mondiale; hausse des prix des produits pétroliers; pollution sous diverses formes. Pour répondre à ces préoccupations, la mise au point de produits à partir de ressources renouvelables est toujours une tendance mondiale. Ces nouveaux produits de substitution, appelés bioproduits industriels, sont issus généralement de la biomasse végétale, animale ou marine. Ils comprennent, entre autres : les biocarburants et biocombustibles; les biogaz; les biofertilisants; les biolubrifiants et biosolvants; les biodétergents et biosurfactants; les biocatalyseurs; les peintures et encres biodégradables; les bioadhésifs et résines; les biopolymères et bioplastiques et les biocomposites.

Biocarburant

Les biocarburants (éthanol, biodiésel) sont produits par différentes technologies à partir de sucres (sucrose, amidon, cellulose) et d'acides gras provenant de biomasses variées. La teneur en sucre et en acide gras des cultures utilisées ainsi que la performance des microorganismes et des enzymes impliquées dans certains procédés sont déterminants. Des entreprises et des centres de recherche s'activent à améliorer les caractéristiques de certaines cultures (ex. canne à sucre, maïs, canola), les procédés microbiens et enzymatiques et à faciliter la déconstruction enzymatique de la paroi cellulosique des plantes dans le but de réduire l'empreinte carbone des biocarburants, d'accroître les rendements et réduire les coûts de production.