Canola

Voici les lignées approuvées de canola génétiquement modifié afin de limiter la production de pollen :

  • Lignées MS8 et RF3 de canola (Brassica napus) produites par l’introduction d’ADN dans un cultivar B. napus double zéro, au moyen de vecteurs Agrobacterium tumefaciens désarmés. Le gène barnase introduit code une enzyme, la ribonucléase (RNAse), et est relié à un promoteur spécifique à l’anthère qui dirige l’expression du gène vers l’anthère de la fleur du végétal où le pollen est produit. Le transformant RF3 contient le gène barstar, lui aussi isolé du B. amyloliquefaciens. Le gène barstar code la protéine barstar qui inhibe l’enzyme barnase. Les deux transformants contiennent le gène bar isolé du Streptomyces hygroscopicus, un microorganisme répandu dans le sol. Le gène bar code la phosphinothricine acétyltransférase (PAT). Il est possible qu’un lien existe entre ce système d’hybridation et la tolérance au glufosinate ammonium, un herbicide non sélectif qui est l’ingrédient actif de l’herbicideLiberty®.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/28bg_pgs-fra.php.

  • Lignées MS1 et RF1 de canola (Brassica napus), mises au point au moyen d’une modification génétique spécifique du cultivar Drakkar afin de leur donner les caractères de fertilité et de stérilité mâles. Ces lignées tolèrent l’herbicide au glufosinate ammonium.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/ofb-094-251-a-fra.php.