Luzerne

Voici les lignées approuvées de luzerne tolérantes à un herbicide :

  • Luzerne (Medicago sativa L.) J101 et J163, mises au point pour tolérer le glyphosate. Ces variétés de luzerne expriment le gène CP4 5-enolpyruvylshikimate-3-phosphate (cp4-epsps), lequel leur confère une tolérance aux herbicides contenant du glyphosate et plus spécifiquement le Roundup®. Le gène icp4-epsps qui procure la tolérance à l’herbicide a été dérivé de la souche CP4 de l’espèce Agrobacterium, une bactérie répandue dans le sol.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/nf-an115decdoc-fra.php.

En 2013, la compagnie a présenté à l'ACIA une demande d'enregistrement de variété. La demande a été évaluée et la variété a été enregistrée le 26 avril 2013. Cet enregistrement de la variété autorise la commercialisation de la semence de luzerne RR au Canada.

Note :

Évaluation des risques environnementaux de la luzerne GM

Évaluation de l’APHIS et de l’USDA

En février 2007, un juge fédéral américain a ordonné que le United States Department of Agriculture (USDA)/Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS) complète une nouvelle évaluation des risques environnementaux liés à la luzerne GM J101 et J163 1 2. En mars 2007, cette même cour ordonne que la vente des semences de luzerne RR soit suspendue. Les producteurs détenant déjà des semences de luzerne GM ont été autorisés à les planter jusqu’au 30 mars 2007 3. En décembre 2009, l’APHIS (USDA) a déposé pour commentaires une version préliminaire de leur évaluation environnementale. De janvier à février 2010, l’APHIS a tenu quatre consultations publiques pour obtenir des commentaires sur leur analyse. En décembre 2010, la version finale de l’évaluation des impacts environnementaux (EIE) de la luzerne RR est déposée 4 5. L’APHIS considère que la luzerne GM ne pose pas plus de risques à l’environnement que la luzerne non GM et autorise donc à nouveau en février 2011 l’utilisation de cette dernière en production agricole 6 7 8. La version finale de l’EIE aborde toutefois l’aspect des enjeux socio-économiques. Le sujet complexe de la coexistence en milieu agricole entre la luzerne GM et la luzerne non GM y est traité pour la première fois. Un groupe de travail sur cette question a été mis en place en collaboration avec l’industrie 9 10 11.

Évaluation de l’ACIA

L'évaluation du risque environnemental menée par l'ACIA a permis de conclure que la luzerne RR était aussi sécuritaire pour l'environnement que la luzerne classique. Elle a aussi permis de tirer la même conclusion en ce qui concerne son incidence sur les abeilles, d'autres insectes ou d'autres végétaux.

Quant à l'évaluation de la salubrité des aliments du bétail, elle a établi que la luzerne RR présentait les mêmes propriétés nutritionnelles que les variétés classiques de luzerne et des propriétés similaires à des variétés commerciales cultivées en Amérique du Nord. Par ailleurs, l'analyse a démontré que le végétal n'introduisait pas de nouvelles toxines ni d'allergènes.

Santé Canada, qui a réalisé une analyse similaire, a conclu que les aliments fabriqués à partir de luzerne RR étaient aussi salubres que les aliments fabriqués à partir de luzerne classique.

Depuis 2005, l'ACIA continue d'examiner toutes les nouvelles données scientifiques publiées; elle juge toujours que la luzerne RR ne pose pas plus de risques que les variétés classiques de luzerne.

Pour plus d’informations sur ces points, consultez : http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/grand-public/luzerne-roundup-ready/fra/1368804290100/1368804349022

En 2013, Gold Medal Seeds Inc., une filiale en propriété exclusive de Forage Genetics International LLC, ont présenté à l'ACIA une demande d'enregistrement de variété. La demande a été évaluée, après quoi la variété a été enregistrée le 26 avril 2013.

Un plan de coexistence pour la luzerne GM

L’association canadienne du commerce des semences (ACCS) a publié sur son site Internet, un plan de coexistence pour l’introduction possible de la luzerne GM dans l’est du Canada12 13.

Avec l’arrivée possible de la luzerne GM au Canada, l’ACCS a voulu que son plan de coexistence établisse des directives et des meilleures pratiques de gestion (MPG) qui, lorsqu’elles seraient suivies, permettraient aux producteurs de semences et de cultures d’établir ou de maintenir les systèmes de production qui servent le mieux leur exploitation de même que leurs marchés actuels et futurs. Ce plan contient également une liste de vérification détachable pour aider les agriculteurs à suivre les MPG sur leur ferme et à les consigner. L’ACCS estime que son plan permettra aux trois types de cultures (conventionnelle, biologique et GM) de coexister.

Les MPG proposées par l’ACCS touchent les sujets suivants :

  • l’importance de la tenue de dossier;
  • des moyens de prévenir la présence adventice (PA) de luzerne GM dans la luzerne non-GM lors de la plantation, de la récolte et de l’entreposage;
  • des suggestions pour diminuer le risque de PA découlant du flux génétique;
  • et comment éliminer d’éventuelles repousses spontanées de luzerne GM.

Certains groupes ont critiqué le plan de coexistence de l’ACCS. Ils questionnent l’applicabilité des mesures proposées, estiment qu’il n’est pas possible de prévenir que la luzerne GM se répande dans les fermes et les champs avoisinants et que le cadre législatif requis pour le soutien du système de surveillance n’est pas adéquat14.

L'enregistrement de la variété autorise maintenant la commercialisation de la semence de luzerne Roundup Ready® au Canada.