Soja

Voici les lignées approuvées de soja tolérant à un herbicide :

  • Lignées de soja A2704-12 et A5547-127 tolérantes au glufosinate-ammonium. Les plants de soja ont été transformés au moyen d’un gène bactérien, soit la phosphinothricine-N-acétyltransférase (PAT), qui procure la résistance aux herbicides au glufosinate ammonium.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/2000-soybean-soja-fra.php.

  • Soja transgénique GTS 40-3-2 (Glycine max L.) tolérant aux herbicides à spectre large contenant du glyphosate, plus précisément le RoundupMD. La variété nouvelle tirée de la variété de soja A5403 a été développée en insérant un gène qui code une variante de la 5-énolypyruvylshikimate-3-phosphate synthase (EPSPS), une enzyme endogène qui dégrade le glyphosate.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/ofb-096-100-d-rev-fra.php.

  • Soja MON 89788 tolérant le glyphosate, mis au point en insérant un gène qui code pour une variante de l'enzyme 5-énolypyruvylshikimate-3-phosphate synthase (CP4 EPSPS) dérivée de la bactérie retrouvée communément dans le sol Agrobacterium sp., souche CP4. Cette enzyme dégrade le glyphosate.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/nf-an149decdoc-fra.php.

  • Soja 356043 qui contient les gènes gat4601 et gm-hra. Le gène gat4601 code l'enzyme glyphosate-N-acétyl-transférase (GAT) dérivé des enzymes du Bacillus licheniformis, qui métabolise l'herbicide glyphosate, conférant ainsi de la résistance à ce végétal. Le gène gm-hra code une enzyme ALS modifiée qui lui confère de la résistance aux herbicides inhibant l'ALS.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://inspection.gc.ca/francais/plaveg/bio/dd/dd0977f.shtml.

  • Lignée de soja MON 87705 à composition en huile modifiée et tolérante aux herbicides à base de glyphosate. Le soja MON87705 a un profil d'acides gras modifié (teneurs plus élevées en acide oléique et teneurs plus faibles en acides gras polyinsaturés et en acides gras saturés) et une tolérance aux herbicides à base de glyphosate. Le soja a été mis au point au moyen des techniques de l'ADN recombinant. L'huile produite à partir du soja MON 87705 devrait présenter une stabilité à l'oxydation supérieure à celle de l'huile de soja classique.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante: http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/approuves-cours-d-evaluation/documents-des-decisions/dd2011-86/fra/1331650522962/1331653085996

  • Lignée de soja DAS-68416-4 tolérante à l’herbicide 2,4-D et au glufosinate Approuvée en octobre 2012 par le gouvernement fédéral.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://active.inspection.gc.ca/scripts/database/pntvcn_submitdb.asp?lang=f&crops=8&company=21&trait=herbicide&events=all.

  • Lignée de soja CV 127 tolérant à l’imidazolinone. Cette lignée a été mise au point au moyen de la technologie de l’ADN recombinant, afin d’y introduire la séquence codant le gène csr1-2 qui confère une tolérance à cet herbicide. L’expression de la protéine AtAHASL résultant de cette technique permet à ce soja GM de continuer à synthétiser les acides aminés à chaîne ramifiée en présence des herbicides à base d’imidazolinone.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/imidazolinone-soy-fra.php

  • Lignée de soja DAS-44406-6 tolérante au 2,4-D, au glyphosate et au glufosinate-ammonium. Au moyen de la technique de l’ADN recombinant, les gènes aad-12, pat et 2mepsps ont été introduits pour réaliser la transformation de cette lignée. Le gène aad-12 provient de la bactérie D. acidovorans et code l’enzyme AAD-12 qui désactive le 2,4-D. Le gène pat provient de la bactérie S. viridochromogenes et code l’enzyme phosphinothricine acétyltransférace qui désactive le glufosinate-ammonium. Le gène 2mpsps provient du maïs et code une EPSPS modifiée par deux mutations d’acides aminés qui permettent à l’enzyme d’agir même en présence de glyphosate.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/approuves-cours-d-evaluation/documents-des-decisions/dd2013-97/fra/1400787889929/1400787891116

  • Lignée de soja FG72 résistante au glyphosate et au dérivé de l’isoxaflutole (IFT). Cette lignée a été créée afin d’offrir aux producteurs de nouvelles méthodes de lutte contre les mauvaises herbes, qui utilisent l’herbicide IFT en combinaison avec l’herbicide glyphosate. Le soja FG72 a été créée par transformation biolistique des embryons somatiques avec des fragments d’ADN contenant les gènes 2MEPSPS et hppdPfW336, ainsi que leurs séquences régulatrices.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/approuves-cours-d-evaluation/documents-des-decisions/dd-2012-91/fra/1369244923141/1369245022334

  • Lignée de soja MON 87708 tolérante au dicamba. Au moyen de la technique de l’ADN recombinant, une variété commerciale de soja (A3525) a été modifiée pour mettre au point cette lignée. La séquence codante dicamba mono-oxygénase (dmo), dérivée de la bactérie Stenotrophomonas maltophilia, a été introduite pour coder la protéine DMO qui catalyse la déméthylation du dicamba en composés non herbicides que sont l’acide 3,6-dichlorosalicylique et le formaldéhyde.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/dicamba-fra.php

  • Lignée de soja SYHT0H2 tolérante aux herbicides. La séquence codante pour l’hydroxy-phényl pyruvate diozygénase (HPPD) dérivée de l’avoine a été introduite au moyen des techniques de l’ADN recombinant.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/gmf-agm/appro/soybean-syht0h2-soja-fra.php

  • Lignée de soja DAS-81419-2 tolérante aux herbicides et résistante aux lépidoptères. La séquence codante PAT permet de produire la protéine du même nom limitant l’effet de l’herbicide glufosinate tandis que les gènes cry1Ac et cry1F, provenant de bactéries, confèrent au végétal la capacité de produire des endotoxines létales pour les lépidoptères.

    Vous pouvez obtenir une information plus détaillée en accédant directement à l’adresse Internet suivante : http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/vegetaux-a-caracteres-nouveaux/avis-de-demande-d-approbation/das-81419-2/fra/1364239894660/1364240050732