Tolérance à un stress abiotique

La tolérance des végétaux pourrait se voir modifier avec les écarts de température, la sécheresse, la disponibilité de l’eau, la salinité des sols, la quantité de CO2 dans l’air ou l’arrivée de nouveaux ennemis des cultures en lien avec l’évolution des changements climatiques. On appelle souvent ceci « des conditions de stress abiotiques ». Ces conditions adverses peuvent mener à des pertes importantes en production agricole.

Jusqu’à ce jour, seul un maïs résistant à la sécheresse est approuvé à des fins de commercialisation au Canada.