Caractéristiques des cultures GM

La plupart des OGM cultivés dans le monde présentent l’une des caractéristiques suivantes 1

Tolérance aux herbicides

En 2014, les OGM tolérants aux herbicides (canola, maïs, coton, soja, betterave à sucre et luzerne) représentaient environ 57 % des superficies ensemencées en OGM, soit 102,6 millions d'hectares.

Depuis la première commercialisation des plantes GM en 1996, jusqu’en 2014, la tolérance aux herbicides a été la principale caractéristique utilisée.

Résistance aux insectes

En 2014, la superficie des OGM résistants aux insectes a diminué par rapport à 2013, en passant de 28,8 millions d’hectares à 27,4 millions d’hectares.

Combinaison de la tolérance aux herbicides et de la résistance aux insectes

L’ « empilement de gènes » , qui permet à une culture GM d’avoir plusieurs nouvelles caractéristiques, est de plus en plus présent dans les cultures GM commercialisées. En 2015, les OGM ayant les deux caractéristiques couvraient 33 % des superficies ensemencées en OGM, soit 58,5 millions d'hectares2. Une augmentation de 14 % (7,1 million d’hectares) par rapport à 2014.

Les espèces végétales où on retrouve le plus d’empilement de gènes sont le soja et le coton GM. Le maïs SmartStax™ qui comprend 8 transgènes, avait été lancé aux États-Unis et au Canada en 2010, et a été cultivé en 2012.

En 2015, 14 pays, dont 11 en voie de développement, ont utilisé des semences dont la modification génétique concernait au moins deux traits.